Appliquez COPE, la méthode marketing ultime

Escargot qui descend
5
(1)

Comment adopter le slow marketing et réutiliser vos contenus ?

COPE est l’acronyme anglais de « Create Once, Publish Everywhere », soit en français « créer une fois, publier partout ». Si cette stratégie a autant le vent en poupe en ce moment, c’est qu’elle surfe avec habileté sur la vague du slow marketing. Produire moins de contenus, mais mieux, et les exploiter au maximum c’est possible et c’est surtout une excellente idée. Découvrez comment et pourquoi la méthode séduit.

Comment une méthode incitant à republier les mêmes choses peut-elle marcher ?

Créer des contenus de qualité représente un investissement conséquent pour une entreprise. Qu’il s’agisse d’une production éditoriale, de photos, d’une création vidéo ou même de l’enregistrement d’un podcast, vous espérez bien sûr que votre contenu aura un impact fort. Mais dans le flot actuel de contenus publiés sur le web, le plus grand risque encouru par votre marque est qu’elle n’arrive plus à se démarquer.

Dans cette optique, choisir de produire moins de nouveaux contenus n’est pas si absurde, voire ne pas publier quand on n’a rien à dire, pour privilégier les productions les plus pertinentes. Certes, disparaître trop longtemps des actualités et des réseaux sociaux n’est sans doute pas la meilleure stratégie.

COPE, comment ça fonctionne concrètement ?

Appliquer la stratégie marketing COPE implique de publier votre contenu plus d’une fois, en veillant à couvrir tous les canaux sur lesquels vous êtes présent. Votre dernière vidéo YouTube pourrait être déclinée en podcast, un court extrait pourrait être publié sur Instagram et vous pourriez en résumer le contenu en un article à publier sur votre blog par exemple.

Lors du dernier forum de l’Institut de Recherches et d’Études Publicitaires (IREP), Carine Negroni, directrice éditoriale et de l’identité de la marque Leroy Merlin suggérait d’autres réutilisations possibles. Vous pouvez par exemple actualiser un contenu quelque peu passé de date, ou bien recycler en l’optimisant une ancienne publication qui aurait fait un flop.

5 bonnes raisons d’adopter la méthode COPE pour votre marketing

 

  1. Bien sûr, avec COPE, vous faites des économies sur votre budget créatif. Profitez-en pour investir dans un contenu de qualité, bien pensé et bien ciblé, assez inventif et percutant pour être utilisé longtemps et sur plusieurs supports.
  1. Appliquer la méthode COPE est une manière d’augmenter l’efficacité de votre production. En réfléchissant à la bonne manière de republier un contenu, vous tirez le meilleur parti de chaque création.
  1. Vous réussissez enfin à être présent sur toutes les plateformes en accord avec votre activité. Avec COPE vous n’avez plus à démultiplier votre production de contenu.  
  1. Vous gagnez un temps précieux en réemployant vos bonnes idées. Moins de temps passé à chercher et à inventer, c’est plus de temps consacré à tirer réellement profit d’un contenu existant.
  1. Vous arrivez enfin à publier régulièrement. De prime abord, cela peut vous sembler frustrant de publier un ancien contenu qui a simplement été réactualisé. Pourtant, assurer un flot continu de publications pertinentes est de loin la stratégie la plus efficace.

Réutilisez vos contenus en les déclinant en petits snacks

Choisir de produire moins, mais mieux n’est pas incompatible avec l’essor du snackable content, bien au contraire. Ces microcontenus, textes courts et efficaces, ou mini clips vidéo par exemple possèdent un pouvoir d’attraction redoutable. Ils doivent être pensés comme des hameçons capables de guider vos visiteurs à votre contenu, qui, cible réelle, sera plus élaboré.

Cet article vous a plu ?

On veut tout savoir !

Note actuelle 5 / 5. Nombre de Vote : 1

Pas de notes pour l'instant. C'est à vous de jouer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.