Au secours ! Aucun touriste dans mon gîte malgré mon site !

allumettes en feu
5
(1)

Vous saviez qu’un site web efficace est vital pour une location saisonnière.
Vous l’avez mis en place, vous l’avez soigné, vous l’avez chouchouté, et pourtant, il n’amène aucun client. L’heure est grave, mais pas désespérée.
Amener des visiteurs et les convertir en « aficionados » de votre gîte et de ce qu’il représente est encore possible.
Mais pour cela, il faut commencer par lire cet article ! Et vite !

La vie est belle pour certains

Quelques bungalows entourés de fleurs, la mer ou la montagne à l’horizon et bien sûr, une magnifique piscine… Sara et Charles ont créé leur domaine. Un cadre à leur image.

Mais ce qui les ravit le plus, ce qui leur donne le sourire chaque matin, c’est d’avoir réussi à faire connaître et aimer leur coin de paradis.

Chaque mois, les réservations s’enchaînent via leur site internet.

Telles des hirondelles, les clients – qu’ils appellent maintenant par leurs prénoms – reviennent chaque année. Sans aucune sollicitation, les avis élogieux défilent sur TripAdvisor, Le Petit Futé et Facebook. Mieux : plus efficaces que n’importe quel influenceur, ces derniers font une promotion active du gîte à tous leurs amis.

Conquis par l’ambiance que le couple a su créer, les vacanciers sont ravis, respectent les aménagements et leur offrent même des petits cadeaux avec des mots du style « pour les moments inoubliables qu’on a passés chez vous… »

Charles et Sara ont les clients parfaits.

Ils sont sereins et leur comptable aussi.

L’avenir est tracé, le ciel sans nuages. Le bonheur.

Galvanisé par cette réussite et d’autres récits glanés sur internet, vous vous disiez qu’il en serait de même pour vous.

Enfin… ça, c’est en Théorie. Tout le monde sait qu’en Théorie, tout se passe toujours bien. 

En réalité, c’est la catastrophe.

Pourtant vous avez tout fait : les inscriptions sur les plateformes, les photos de la piscine, le site avec des émoticônes, la page facebook avec la pub qui va avec. Et ça ne prend pas. Les clients viennent et partent. Certains cassent et salissent les aménagements. D’autres laissent des avis injustes sur les réseaux…

« Tant d’efforts pour un tel résultat ! » vous dîtes-vous dans de longs soupirs les soirs d’insomnie.

Sara et Charles arrivent pourtant à fidéliser leurs clients. Et c’est vraiment rageant. Passent-ils, comme vous, des nuits blanches à écrire des pages de blog ? Bien sûr que non, les fainéants !

couple en vacances
en plus ils sont jeunes et beaux…

Piquez-leur la recette !

Ce n’est pas que vous souhaitiez que Charles et Sara mettent la clé sous la porte, enfin pas vraiment. Vous aimeriez simplement un peu de justice dans ce monde cruel. Pourquoi seraient-ils les seuls à connaître le succès avec leur location touristique ?

Vous aussi avez le droit d’avoir vos clients parfaits, votre gîte toujours complet, des localisations sur les réseaux sociaux du monde entier.

Alors que faire ? Leur piquer leur secret…

Leur secret peut sembler simple, mais il a énormément d’impact, c’est le point d’orgue de toute leur communication. Leur site internet n’a qu’un seul objectif : faire ressentir à leur client idéal que leur gîte est parfait pour lui.

Pour que ce dernier se sente accueilli dès la première page, ils ont imaginé leur site comme une pièce supplémentaire de leur hébergement, un « hall d’accueil » pour leurs futurs invités.

Ils se sont mis à la place de leur client idéal en imaginant l’ergonomie, l’apparence et le message du site.

Leur client aime le confort ? Place à une page d’accueil épurée avec des couleurs chaudes et enveloppantes, évoquant un univers cosy.

Il préfère les sports de glisse ? Alors ils misent tout sur les différents bleus et un style marin décontracté.

Le visiteur préfère un certain type d’aménagement ? Pour l’aider à se projeter, des photos montrent de vrais humains profiter de la piscine, du jacuzzi ou autre lieu de détente (voire de travail, s’il est workation – soit dit en passant une belle niche à exploiter).

D’autres photos mettent en avant les petits détails qui rendent leur destination unique, et ce n’est pas forcément la piscine.

L’environnement du gîte a également son importance, c’est pourquoi Sara et Charles n’oublient pas de mentionner les lieux à découvrir de la région tout en tenant compte des centres d’intérêt du client idéal.

Conscients que leurs futurs clients ont besoin d’être rassurés, ils ont soigné les fiches descriptives des chambres. Claires, faciles à comprendre et complètes, avec évidement des images à 360°, elles sont particulièrement efficaces.

La page « à propos » est agréable, avec bien sûr une photo de Charles et Sara, qui permet aux visiteurs de mettre des visages sur le lieu qui les a conquis. C’est l’occasion pour eux de connaître l’histoire du gîte, ses valeurs, bref ce qui fait de Charles, Sara et leur gîte le trio gagnant de leur séjour.

Comme Sara et Charles cherchent constamment à améliorer leur relation client (ou customer care pour être à la mode), ils vont prochainement installer un plugin chat sur leur site. Ainsi, durant une plage horaire déterminée, ils pourront répondre en direct aux demandes des futurs visiteurs. Et les questions posées leur serviront à alimenter une FAQ facile d’accès pour les moments où le chat serait indisponible.

Avec toutes ces petites attentions et les avis positifs postés sur la toile, le client idéal a compris que l’hébergement de Sara et Charles est un lieu de vie ayant une histoire, ce n’est pas juste une piscine entourée de maisonnettes.

C’est pourquoi, après plusieurs visites sur le site web il cliquera sur le bouton « Réserver » pour la première d’une longue série de nuitées.

Certes, les bungalows pourraient ne pas plaire à tout le monde, tout comme Charles et Sara ne peuvent pas plaire à tout le monde. Mais ce qui les intéresse, c’est que leur jardin du bonheur soit aimé et compris par les bonnes personnes.

 

Par conséquent, avant de créer le site web, le couple s’est demandé qui était leur client idéal.

Ils ont créé le portrait-robot de cette personne fictive : quel est son nom ? Sa formation et son travail ? Pourquoi visite-t-il la région ? Voyage-t-il seul, en famille, avec des amis ? Quelles sont ses passions ? Ses habitudes, son mode de vie ? Ses craintes ? Ses objectifs ? Ses qualités et ses défauts ? Une photo vient compléter le portrait de ce fameux client.

Ils se sont également demandé pourquoi il aimera leur gîte, en quoi il répond à ses besoins, ses attentes, ses aspirations.

Avec ses caractéristiques psychologiques ainsi posées, Charles et Sara arrivent à se mettre à sa place, à prévoir ce qui lui plaira (ou pas) et ainsi à adapter leur communication et leurs produits.

Enfin, ils ont utilisé tous ces éléments pour produire une communication qui touchera le cœur de leur cible.

On peut résumer leur stratégie à cette vérité contre-intuitive : « Plaire à tout le monde, c’est plaire à personne ».

En ne ciblant que les visiteurs idéaux, Charles et Sara :

  • évitent les clients dont ils ne veulent pas, ceux qui ne comprennent pas leur concept.
  •  se font remarquer, parce qu’ils ont un positionnement clair et original.
  • deviennent crédibles, n’ayant qu’un seul discours pour une seule clientèle.

Ayant pris le temps de bien comprendre leurs clients rêvés, ils sont en mesure de leur proposer une offre irrésistible, car personnalisée (et donc unique). Bingo !

C’est ainsi qu’ils arrivent à fidéliser les vacanciers et à se faire connaître, réduisant ainsi leur dépendance aux plateformes.

Avoir un site cohérent, c’est possible !

Sara et Charles seraient-ils des exceptions dans le monde impitoyable de la location touristique ?

Jugez plutôt.

Martine et Gilles seront ravis de vous accueillir au Gîte et Traiteur « Kerburu ». Ce n’est pas moi qui le dis, mais eux sur leur page d’accueil. Toujours sur la page d’accueil, une présentation succincte permet de mieux faire connaissance avec les hôteliers.

Un peu partout sur le site, l’accent est mis sur l’excellente table d’hôte du couple. Le client idéal de Gilles et Martine est amoureux de la gastronomie et se lèche les babines à l’idée de goûter à toutes ces merveilles bretonnes.

Les amateurs de fast-food passeront leur chemin, et c’est tant mieux !

Logiquement, les avis sont unanimement favorables :

Dans un autre style, voici le site hotelbastides.fr. Les hôteliers ont compris que leur client idéal cherche la tranquillité ; or s’il veut être tranquille, le mieux est de réserver directement sur leur site… Bye bye Booking !

site web d'un gîte

Après avoir fermé la fenêtre pop-up, quelle agréable surprise : les hôteliers ont lu dans ses pensées !

site web d'un gîte

Une vidéo des lieux, agrémentée d’une musique qui évoque des vacances pleines d’une joyeuse sérénité. Impossible de ne pas se projeter… si on aime les univers cosy et qu’on a besoin de repos.

D’ailleurs, c’est bien à des gens en quête de repos que le couple d’hôteliers s’adresse :

texte sur un site web d'un gîte

Ils lisent vraiment bien dans les pensées de leurs touristes… Mentalistes ? Non, ils ont juste un client idéal parfaitement défini !

Ne rien faire, c’est abandonner

allumettes en feu
on peut dire même dire qu’il y a le feu

Bien sûr, il y a toujours la possibilité de laisser les choses en l’état. Vous pouvez tout miser sur les plateformes et rester dépendants.

Ou alors baisser les bras et laisser votre vitrine telle quelle, bien loin de refléter votre désir : partager avec d’autres votre cocon en leur offrant un séjour inoubliable.

Votre site web sera alors comparable à tous les autres, vite visité et vite oublié.

Vous n’aurez pas l’occasion de tisser de liens avec votre future clientèle et serez obligé de constamment partir à la pêche aux vacanciers en faisant confiance au hasard. Mais aucune identité claire n’ayant été définie, les résultats seront très aléatoires et vous demanderont un effort beaucoup plus conséquent.

Finalement, surtout si vous êtes dans une zone à forte concurrence, vous devrez un peu trop souvent jouer votre va-tout : le prix. Avec le douloureux sentiment de brader votre temps, vos efforts et tout ce que vous aviez investi pour créer ce lieu à votre image.

Pire (car oui, il peut y avoir pire), ces locataires qui n’auront pas saisi l’atmosphère que vous avez créée, ne la respecteront pas et finiront par se déchaîner sur Tripadvisor.

Et comble de l’ironie, des centaines de touristes à la recherche de votre offre ne se douteront même pas de son existence et iront ailleurs.

Face à ce constat d’échec, un cortège funeste se profilera à l’horizon : d’abord la lassitude puis l’insomnie, la fatigue et enfin l’inquiétude.

Impossible d’offrir un service souriant et plein d’entrain dans ces conditions… d’ailleurs offrir un service relèvera du défi et vous ne serez même pas étonné de lire des avis comme celui-ci :

avis négatif sur un gîte

L’opération de sauvetage

Il n’y a donc qu’une solution pour faire aimer votre gîte et votre vision : penser à votre client idéal.

Songez à ce qu’il cherche et à ce que vous lui apporterez. Imaginez ses craintes, ses motivations, ses soucis. Puis adaptez de mieux en mieux vos services et votre communication à ses désirs et problématiques.

Il se sentira compris, adhérera complètement à votre projet et sera impatient de découvrir ce lieu de vie ayant une atmosphère unique.

Enfin, soignez la relation humaine qui vous lie à vos visiteurs bien avant l’acte d’achat et vous verrez les vacanciers sensibles au charme de votre domaine affluer – et revenir !

« Tout un programme » me direz-vous. Mais mettre en place cette stratégie n’est pas si compliqué, surtout avec l’accompagnement d’un professionnel.

Vous avez envie d’offrir à vos visiteurs des moments de bonheur ?

Alors je suis votre interlocutrice idéale. Discutons de vous, de votre projet et des personnes que vous avez envie de recevoir. J’aurai ainsi l’occasion de bien comprendre votre vision, étape indispensable à la création d’un lien, d’un partage entre votre vous et votre client idéal.

touriste qui entre dans un gîte
En ciblant votre client idéal, vous aurez la joie de n’avoir que des clients en phase avec vous et votre projet. Et des visiteurs heureux font des loueurs heureux !

Avis du formateur responsable

Laura a eu pour évaluation de fin d’études la mission d’écrire en autonomie “le Meilleur Article qu’elle n’ait jamais écrit de sa vie”. Il s’agit d’une épreuve en autonomie où l’élève doit mobiliser l’ensemble de ses connaissances pour analyser un contexte de diffusion et définir la stratégie optimale servant au mieux ses intérêts professionnels.

Après un oral pertinent sur les objectifs de son article, sa cible et sa stratégie, Laura a développé à l’écrit un déroulé reposant sur un modèle de copywriting en 4 parties pour guider le lecteur cible à qui elle s’adresse au travers d’un raisonnement émotionnel, et le faire parvenir à la solution qu’elle propose.

Le résultat est un texte efficace, pensé pour être fonctionnel dans un tunnel de conversion donné, face à une cible parfaitement définie. L’ensemble des caractéristiques définissant un bon texte, c’est-à-dire le style, le sens, la cohérence du déroulé et la pertinence des leviers d’affects sont respectés dans une structure réfléchie, rendant la lecture magnétique par son déroulé émotionnel. 

Nous accordons notre confiance aux nouvelles compétences de Laura Anicet et lui délivrons le certificat de rédacteur web communicant de notre formation.

Cet article vous a plu ?

On veut tout savoir !

Note actuelle 5 / 5. Nombre de Vote : 1

Pas de notes pour l'instant. C'est à vous de jouer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.