Découvrez les spécialités du traducteur professionnel

Pile de livres
4.5
(2)

Les surprenants profils de ces experts des langues étrangères

Lorsque vous recherchez un traducteur, il peut vous arriver de tomber sur un professionnel ayant un ou plusieurs domaines de prédilection, d’autant qu’il existe autant de profils d’experts que de combinaisons de langues. Jeux vidéo, documents techniques, livres sont des exemples de spécialités que peuvent maîtriser les traducteurs.

Les 4 spécialités les plus connues

Personne devant un ordinateur

Si certains traducteurs sont salariés dans différentes structures, de nombreux professionnels exercent à leur compte et traduisent des contenus destinés à internet, mais aussi des supports papier. Il existe de nombreux profils de traducteurs, mais la plupart se reconnaissent parmi au moins une de ces spécialisations :

1. Le traducteur littéraire

Le traducteur littéraire travaille généralement avec des éditeurs ou en lien direct avec l’auteur, et sa mission consiste à reproduire dans sa langue l’univers du livre qu’il doit traduire. Personnages, mais aussi ambiance générale du livre doivent être transcrits de façon naturelle et fidèle au style de l’auteur. Romans, essais, nouvelles, le traducteur littéraire est également souvent perçu comme un auteur.

2. Le traducteur technique

Documents commerciaux, scientifiques, rapports, documentation ou encore sites internet peuvent être les types de documents qu’un traducteur technique va devoir rendre dans une nouvelle langue. Au-delà du vocabulaire bien souvent complexe, ce professionnel doit également maîtriser un domaine à part entière pour rendre un travail de qualité.

3. Le traducteur médical

La traduction médicale traite de l’image à l’international du donneur d’ordre, mais aussi de la sécurité des patients. Outre les compétences linguistiques indispensables, le traducteur doit constamment connaître les changements liés au domaine médical en constante évolution. Cardiologie, pharmacologie, maladies, anatomie font partie des spécialités primordiales à une traduction médicale optimale, que ce soit pour un communiqué de presse, un article ou encore un compte-rendu.

4. Le traducteur juridique

Le traducteur juridique peut être amené à collaborer avec des avocats, des juristes, et doit avoir une certaine maîtrise du domaine en plus des connaissances linguistiques et qualités rédactionnelles évidentes. De nombreux traducteurs juridiques ont d’ailleurs une formation dans le domaine du droit en plus des études de langues.

Ne confondez pas traducteur et interprète !

Tout le monde sait que le traducteur travaille à l’écrit tandis que l’interprète retransmet des propos à l’oral dans le cadre d’une conférence, réunion ou des interviews. Si le premier peut consulter à tout moment ses dictionnaires, le second doit se montrer réactif et parfaitement maîtriser son domaine pour faire son travail le plus rapidement possible. L’interprétation simultanée correspond à un travail effectué en temps réel, par exemple lors d’une conférence, tandis que l’interprétation consécutive permet à l’interprète de s’imprégner du contenu avant de le retranscrire quelques minutes après l’orateur.

Femme devant un ordinateur

Comment faire partie des experts assermentés ?

De nombreux traducteurs assistent la justice dans ses fonctions et sont agréés auprès des tribunaux. Ils doivent pour cela effectuer leur demande auprès du tribunal dont ils dépendent en s’assurant de remplir différents critères.

Cet article vous a plu ?

On veut tout savoir !

Note actuelle 4.5 / 5. Nombre de Vote : 2

Pas de notes pour l'instant. C'est à vous de jouer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.