Pourquoi toujours expliquer la rédaction web à mes prospects ?

professeur qui explique une leçon
0
(0)

Pédagogie avec les clients : le gros du travail du freelance ?

Rares sont les prospects qui connaissent l’activité du rédacteur web. SEO, agences web… Ils représentent quoi… 0,1 % des clients ? Les 99,9 % restants ne connaissent même pas notre métier. À partir de là, expliquer ce qui fait la valeur de notre travail est notre seule option. Eh oui, être freelance, cela veut aussi dire pédagogie, patience, persévérance… et humilité. En attendant les futures stars de la rédaction web.

Être rédacteur web, c’est d’abord comprendre d’où partent nos prospects

Il arrive que certains prospects aient des notions sur les métiers de développeur, graphiste, parfois SEO ou copywriter. Parce que le poste leur évoque un savoir-faire sur un point précis. Mais rédacteur web…

Le dernier prospect que j’ai eu au téléphone était très méfiant. Il souhaitait relancer son blog. Il avait lu que c’était bon pour son trafic, sans vraiment savoir quoi y mettre. Mais il avait une peur bleue : que je lui pique son argent.

Parce que pour lui, je ne vends pas un savoir-faire qui va lui rapporter. Je vends des mots. Et tout le monde sait écrire des mots, alors pourquoi est-ce que ça devrait coûter aussi cher ?

listen more

Être rédacteur web, c’est adopter les bons réflexes et être malin

Ça débutait donc mal, jusqu’à un enchaînement magique de termes-clés de ma part qui l’a fait passer de « je me méfie de toi » à « je t’écoute ».

J’ai simplement demandé :

  • Comment se passaient SES affaires
  • S’il était satisfait de SES chiffres (vente, trafic, etc.)
  • Pourquoi IL s’était lancé à son compte
  • Si SA communication lui convenait

On a donc d’abord parlé de SES problèmes à LUI. Bien sûr, j’avais soigneusement étudié son site avant l’appel, j’avais déjà des éléments clés :

  • On a parlé de ses valeurs et de ce à quoi il aspire
  • De ce qu’était un bon contenu (bon message, bon endroit, bon moment, bonne cible…)
  • De réseaux sociaux et de SEO (fonctionnement, mise en place, effets attendus…)
  • De son budget alloué à la communication

Autrement dit, je l’ai rassuré. Non pas en exposant mes talents d’écriture, mais en l’écoutant, en lui posant les bonnes questions, en lui expliquant que je le comprenais, et ce que je pouvais faire pour lui (ou pas : je ne suis pas référenceur SEO).

Aucun jugement sur son passif ni sur son site. Pas d’attitude hautaine de ma part. Seulement de l’écoute et de la compréhension.

Être freelance, c’est être pro, vulgarisateur et pédagogue.

Être rédacteur web, c’est porter ses… convictions

La pédagogie avec les prospects, ça passe aussi par le fait de savoir ce qu’on vaut et ce qu’on veut. Pas évident, mais voici quelques règles que j’essaie de m’imposer et de rappeler régulièrement à mes prospects/clients :

  • Je travaille « avec », et non pas « pour ».
  • Je rédige pour le business, pas pour le plaisir.
  • Je suis le mieux placé des deux pour parler de communication digitale.
  • Je ne sais pas tout faire : je propose un freelance partenaire plus compétent (SEO, design, réseaux sociaux…).

Cela veut aussi dire savoir fixer ses limites.

Un prospect pense mieux connaître mon métier que moi ? Il me fera perdre mon temps, je vais lui proposer une alternative (les plateformes par exemple).

Un prospect veut quelque chose et je sais que ce n’est pas ce qu’il lui faut. Je lui dis : ok, je vous le fais, je ne le valide pas, ça ne marchera pas pour telles et telles raisons. Mais je peux le faire. Vous voulez toujours ? En général, cette liberté laissée au client qui n’y connaît rien fait qu’il va se raviser et écouter.

femme en train de se filmer

Pédagogie : faciliter votre premier rencart avec les clients

Répéter toujours les mêmes choses aux prospects, c’est nécessaire, parfois fatigant, surtout chronophage. Vous devez donc penser à économiser votre temps. Je pense à 3 techniques :

  • Le mindmapping de mes process (j’utilise MindMeister) pour savoir quoi faire dans telle ou telle situation : ça libère ma charge cognitive.
  • Un document PDF/infographie sur « comment travailler avec un freelance » à fournir à vos prospects dans votre mailing.
  • Un format méthodologique sympa : audios ou vidéos explicatives sur le même thème (l’humain aime l’humain, montrez-vous, ça crée de la confiance !)

Un.e freelance star de la rédaction web ? Hmmm, connais pas

Pas étonnant que mon prospect ait eu peur. Rédacteur web, c’est un métier d’ultra niche qu’il ne connaît pas. Et comment le blâmer : vous connaissez, vous, la définition de rédacteur web ? Vous connaissez des stars de la rédaction web autres que des formatrices et formateurs ?

C’est peut-être notre faute après tout. Nous nous sommes trop laissé faire.

Et si on arrêtait de laisser ceux qui font appel à nos services définir les contours de notre métier à notre place ? La définition de Wikipédia est sidérante par son étroitesse : et si on la faisait changer ? Le respect viendra le jour où nos partenaires du web auront accepté que certains terrains relèvent de notre expertise. Toutes ces nombreuses zones grises à mi-chemin entre CM, SEO, marketing, développement, maquettage… dont seuls les rédacs web connaissent les secrets.

Cet article vous a plu ?

On veut tout savoir !

Note actuelle 0 / 5. Nombre de Vote : 0

Pas de notes pour l'instant. C'est à vous de jouer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.