Maximisez l’accessibilité numérique de votre contenu éditorial

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email

Sommaire de l'article

0
(0)

La rédaction web au service de l’inclusion numérique, quel que soit le handicap

Aujourd’hui plus des trois quarts des sites internet sont inaccessibles. On parle ici d’accessibilité numérique, de handicap. Comment garantir une accessibilité numérique optimale pour les personnes en situation de handicap ? Comment la rédaction web, en respectant les principes du RGAA, peut contribuer à cette inclusion en rendant le contenu éditorial accessible à tous ?

Accessibilité numérique: de quoi parle-t-on?

Aujourd’hui seulement 3 à 4% des sites internet sont accessibles.

Selon le RGAA (Référentiel Général d’Accessibilité pour les Administrations), l’accessibilité numérique consiste à rendre les contenus et services numériques compréhensibles et utilisables par toutes les personnes handicapées.

On distingue plusieurs sortes de handicaps : les déficiences sensorielles (cécité, surdité…), cognitives (déficiences mentales…), ou encore moteurs (Tétraplégie, bras cassé…).

Elles peuvent être visibles ou cachées, permanentes ou temporaires.

Le monde compte plus d’1 milliard de personnes souffrant de handicap, et presque 8 millions en France.

L’inégalité numérique accentuée par la pandémie de Covid-19, a révélé le besoin urgent de prendre en considération l’expérience utilisateur des personnes en situation de handicap.

La notion d’accessibilité numérique n’est pourtant pas nouvelle. La loi du 11 février 2005 (article 47) stipule que tous les services en ligne publics, ainsi que les entreprises privées dont le chiffre d’affaires est supérieur à 250 millions d’euros, doivent être accessibles à tous, et en totale conformité avec le RGAA.

En réalité, presque 20 ans après son apparition, très peu de sites respectent la loi, et d’autres sont en cours de conformité…

Formation "Rédacteur PRO"

Parcours de 3 mois (éligible au financement)
Devenez un rédacteur web Communicant & Augmenté à succès !

🗓️ Prochaine session : 2 Octobre 2023
Nouvelle session

Boostez l'accessibilité numérique de votre contenu éditorial en 5 actions simples et efficaces

Imaginez un web où l’accessibilité n’est pas réservée uniquement aux services publics en ligne. Pourquoi ne pas étendre cette loi à tous les sites ?

Les personnes souffrant d’un handicap méritent, elles aussi, de profiter pleinement de la toile.

C’est là que les rédacteurs web entrent en jeu, avec leur capacité à intégrer dès le départ les règles du référentiel RGAA. Ensemble, ils peuvent construire un web inclusif où chaque individu a la possibilité de se connecter, et de bénéficier d’un contenu édifiant, sans aucune limite.

Voici 5 règles faciles à mettre en pratique dès maintenant:

  • Les titres : L’information doit être structurée par l’utilisation de titres et sous titres appropriés (h1 à h6).
  • Les images : Les images porteuses d’informations doivent être accompagnées d’une alternative textuelle.
  • Les pdf : Les pdf ne sont pas des images (scans), les pdf internes sont dotés d’une structure de titres et le texte est sélectionnable.
  • Les liens : les liens sont différenciés du reste du texte autrement que par la couleur. Chaque lien a un intitulé explicite.
  • Les vidéos : Les vidéos sont accompagnées de leur transcription.

Pour aller plus loin : le référentiel Opquast a défini 126 règles d’accessibilité qui complètent celles du RGAA. Certaines concernent directement les rédacteurs web.

Mini-formation gratuite

Devenez Rédacteur Web

Initiez-vous en 2h au métier de Rédacteur Web grâce à notre mini-formation grat ! Explorez la réalité de ce métier à travers les 4 questions de l'Ikigaï, de la passion à la rentabilité.

Plongez dans l'univers du SEO, des relations clients et faites le premier pas vers votre carrière web !

 

👉 Commencer le MOOC

Savez-vous comment une personne non-voyante surmonte le handicap pour surfer habilement sur le net ?

Grâce à leur utilisation de technologies d’assistance telles que les lecteurs d’écran, les plages brailles et les commandes vocales, les personnes non-voyantes peuvent naviguer sur le net avec une maîtrise remarquable.

Ces outils leur permettent d’explorer, d’interagir et de consommer du contenu en ligne de manière autonome et efficace. Les personnes non-voyantes peuvent donc naviguer sur des sites web, envoyer des e-mails, accéder à des médias et même participer à des réseaux sociaux.

Les lecteurs d’écran vocalisent le contenu textuel affiché à l’écran, tandis que les plages brailles fournissent une sortie tactile en affichant les informations en braille.

Cet article est intéressant ?

On veut tout savoir !

Note actuelle 0 / 5. Nombre de Vote : 0

Pas de notes pour l'instant. C'est à vous de jouer !

Vous avez trouvé cet article intéressant ?

Partagez-le sur vos réseaux !

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos formations de Rédacteur Web

Accès immédiat et permanent – Cours, Vidéo, MasterClass et Mentorat – Ouvert aux débutants : “Écrire pour le Web” offre un accès à une variété de ressources en ligne, vidéos, cours, exercices et événements en Live, permettant de progresser à son propre rythme. Les participants ont également l’opportunité de rejoindre un groupe Facebook dynamique avec MasterClass et Mentorats personnalisés.

Prochaine session le 5 février 2024 – 13 semaines – Ouvert aux débutants : Dans cette formation, vous apprendrez à être plus qu’un simple rédacteur web. Non seulement vous saurez écrire des articles et du contenu en ligne, mais vous apprendrez aussi à conseiller vos clients sur la meilleure façon de communiquer en ligne. Aucune expérience préalable n’est nécessaire.

Explorer davantage ?

robot SEO

La Chute de la Pertinence des Résultats Google

0 (0) Comment le SEO et l’IA Générative Redéfinissent la Recherche en Ligne Vous l’avez sûrement remarqué, la qualité des résultats de recherche sur Google semble décliner. Ce n’est pas

Comment écrire un article de blog efficace ?

5 (3) Vous savez, se lancer dans la rédaction d’un article de blog, ça va bien au-delà d’aligner de simples mots attrayants. C’est une question de capter et de répondre