Presque la moitié des entreprises ferment après 5 ans d’existence

5
(12)

Une marque sur deux risque de connaître l’échec les 5 premières années.

Selon les statistiques de l’INSEE, 49,5 % des nouvelles entreprises, soit près de la moitié, n’arrivent pas à survivre au bout de 5 années. Ce phénomène est encore plus grave chez les start-up : 80 % d’entre eux disparaissent après seulement quelque temps d’existence, entre deux à cinq ans. Ces chiffres sont assez terrifiants, car chez une marque, il n’y a rien de plus tragique que de devoir abandonner ce pour quoi elle a consacré tout son temps et énergie. Connaître l’échec peut être insupportable quand on sait qu’une boîte qui ferme, ça signifie avant tout un très beau projet qui n’aboutira jamais…

Devoir fermer après tous les efforts, un drame pour beaucoup d’entreprises.

Toutes les marques ne s’arrêtent pas à la conception produit. Elles déploient également des efforts phénoménaux pour être connues d’un maximum de personnes.

Pour s’en sortir, elles n’hésitent pas à tenter de nouvelles choses. Elles créent des sites web pour leurs produits, ouvrent des comptes professionnels sur Facebook, Instagram, LinkedIn et autres réseaux sociaux. Elles préparent des newsletters, essaient de créer une communauté, se forment. On leur dit de mettre des articles de blog et fiches produits qui marchent, elles débloquent un budget pour engager des rédacteurs web sur des plateformes professionnelles. Parfois, elles cherchent des partenariats, engagent des micro-influenceurs, proposent des offres gratuites et promotions. Pour essayer de satisfaire encore plus les consommateurs, elles peuvent même revoir leur produit et leur site.

Mais comment réagir quand malgré toutes ces tentatives, quasiment rien ne fonctionne ? Que faire quand on voit que le nombre d’acheteurs diminue avec le temps ? On sent bien que quelques personnes sont là, sur le site, en train de naviguer quelques minutes. On voit bien qu’elles regardent le produit, l’évaluent, le jugent peut-être, mais aucun achat n’arrive. On essaie de faire des promotions de plus en plus attractives, mais le nombre d’acheteurs n’est jamais assez important pour être réellement rentable. On a l’impression que le produit n’est pas intéressant pour les gens, ils interagissent à peine aux publications qu’on crée sur les réseaux sociaux.

Si cette situation continue, les revenus ne couvriront plus les dépenses. Et là, ce sera la catastrophe pour les marques. Elles feront injustement partie de ces entreprises qui ferment après tant d’efforts à essayer de bien faire.

Y a-t-il un secret pour sauver ces entreprises ?

Je ne vais pas vous mentir, aucune recette miracle n’existe pour sauver une entreprise du jour au lendemain. Toutefois, vous pouvez déjà changer énormément de choses en misant sur un élément important : sa communication. Car oui, même si les marques communiquent déjà, la majorité d’entre elles échoueront si elles ne connaissent pas les fondamentaux.

Alors, comment communiquer comme un pro quand on est une marque ?

La communication de marque repose sur 3 grands piliers : les valeurs, le persona et le tunnel de conversion. Si l’on prend le temps de travailler ces 3 choses-là, on s’assure déjà d’un meilleur impact sur le public. Et sur le long terme, on peut espérer une réelle croissance du chiffre d’affaires.

Mais d’abord, qu’est-ce qu’une valeur ?

La valeur, c’est la raison d’être d’une marque, son WHY, ce pour quoi elle existe. Une entreprise, même si elle n’en a pas toujours conscience, ne crée pas un produit ou service dans l’unique but de gagner de l’argent. Elle est surtout porteuse de projets susceptibles de faire évoluer le monde et d’améliorer la vie des gens. Elle a des valeurs qui lui sont propres et qui dictent toutes les actions qu’elle entreprend dans le but de faire advenir un changement.

La communication d’une marque doit toujours se baser sur ses valeurs. C’est de cette façon qu’elle pourra être comprise. Elle augmentera ainsi sa puissance auprès de son public.

Et le persona, c’est quoi ?

Le persona, quant à lui, est une représentation fictive de votre client idéal. Il partage non seulement les mêmes valeurs que votre marque, mais a également besoin de votre produit pour résoudre un ou plusieurs problèmes.

Le persona doit toujours se trouver au centre de votre communication. Vous ne devez vous adresser qu’à lui lorsque vous communiquez. À travers lui, on attire la plupart des gens qui lui ressemblent et sont donc les plus susceptibles d’acheter chez vous.

Enfin, à quoi sert un tunnel de conversion ?

Avant de pousser les gens à l’achat, vous devez les convertir. La conversion permet de comprendre votre produit, à quoi il sert et ce qu’il vaut.



Pour qu’un inconnu qui ignore l’existence de votre produit soit converti et devienne un client, il doit passer par plusieurs étapes bien définies. Il doit avoir conscience qu’il a un problème, avoir envie de trouver une manière de le résoudre et être convaincu que votre produit est la solution. C’est ce qu’on appelle tunnel de conversion. 

Qu’est-ce qui se passe quand une marque communique bien ?

Une communication bien ficelée, fondée sur les 3 piliers qu’on vient de voir, n’aura que des avantages pour votre marque.

Vous allez pouvoir :

  • Attirer des personnes qui ont besoin de vos produits
  • Leur faire apprécier votre marque
  • Les convaincre d’acheter chez vous
  • Augmenter les revenus de votre entreprise.

Le cas de Shanty Biscuits :

Source : Instagram

En 2013, Shanty Biscuits était une petite marque d’une seule personne qui confectionnait des biscuits personnalisés dans son appartement. Mais grâce à la mise en avant de valeurs fortes autour de la légèreté, la proximité et le rire, la marque a su fédérer une énorme communauté de plus de 100 000 personnes. Aujourd’hui, Shanty Biscuits est un atelier qui traite des milliers de commandes chaque jour.

En communiquant de la bonne manière, elle a attiré le bon public et multiplié ses ventes.

Je vous lance un défi de
5 jours pour définir les 3 piliers de votre marque !

Si vous êtes un entrepreneur actuellement à la recherche d’une solution miracle pour développer son chiffre d’affaires ou si vous avez l’impression que votre communication ne marche pas malgré vos efforts et vos investissements, et surtout si vous découvrez avec moi aujourd’hui les fondamentaux de la communication, je vous invite à lire ce qui suit.



Beaucoup d’entrepreneurs se dispersent dans leur communication parce qu’ils ne savent pas comment mettre en place les 3 piliers qu’on vient de citer.

Conséquence ?

Ils dépensent énormément d’énergie pour très peu de résultats.

Si vous sentez que c’est également votre cas, je vous propose un challenge pour vous mettre le pied à l’étrier dans l’univers de la communication.

Ce challenge est bien sûr gratuit et sans aucune obligation d’achat.

Durant les 5 prochains jours, vous allez identifier avec moi votre valeur, votre persona et votre tunnel de conversion.



Rédactrice web basée à Madagascar et formée à la communication et au marketing, je considère qu’il est bon pour tout le monde d’aider les entreprises à comprendre comment bien investir pour atteindre réellement le public qui a réellement besoin d’eux.

J’ai conçu ce challenge pour tous les entrepreneurs qui souhaitent être enfin compris et entendus.

Tous les jours pendant 5 jours, vous allez recevoir de ma part un mail contenant un petit cours et surtout un défi à relever sur vos valeurs, votre persona et votre tunnel de conversion.

J’ai décidé d’envoyer chaque mail « à la main ». Oui, c’est bien moi derrière chaque envoi.

Ainsi, vous pouvez me poser si vous le souhaitez des questions en répondant à chaque mail et je vous enverrai ma réponse avec le mail du lendemain.

Un dernier détail avant de se lancer. La fiche que vous allez remplir sera uniquement sur votre ordinateur en format Word. Elle n’appartient qu’à vous, à moins bien sûr que vous souhaitiez que je vous donne mon avis dessus. 



Alors, on clarifie enfin ensemble votre communication pour le mieux-être de votre activité ?

    Bien que cet article soit un texte de certification, la proposition est bien réelle et j’attends de vos nouvelles au plus vite !

    Sources :

    Dynamique Man
    Insee

    Avis du formateur responsable

    Tia a eu pour évaluation de fin d’études la mission d’écrire en autonomie “le Meilleur Article qu’elle n’ait jamais écrit de sa vie”. Il s’agit d’une épreuve en autonomie où l’élève doit mobiliser l’ensemble de ses connaissances pour analyser un contexte de diffusion et définir la stratégie optimale servant au mieux ses objectifs de communication.

    Après un oral maîtrisé, créatif et pertinent sur l’ensemble de la stratégie entourant son article à venir, Tia a développé à l’écrit un chemin humain, touchant et efficace qui utilise une technique de copywriting parfaitement choisie et tenue. 

    Le lecteur, guidé par un raisonnement simple et sans faille, est éduqué à cette nouvelle approche de sa communication, ce qui est le véritable objet à vendre de Tia.

    Convaincre un lecteur de faire évoluer son logiciel de réflexion sur une part de son activité ne se fait qu’avec accompagnement.

    Il est ici à noter que la proposition de Tia est bien réelle. Elle a proposé, au rendu de son travail final, l’ensemble des contenus supplémentaires qu’elle destine aux lecteurs convaincus par son propos et souhaitant son accompagnement. 

    Nous apprécions sa cohérence et son engagement dans son projet et vous encourageons à lui confier votre mail si le sujet vous intéresse.

    J’ai trouvé l’ensemble de son déroulé sincère, motivant, créatif et très humain. Des valeurs que j’apprécie particulièrement dans les approches marketing des contenus.

    Nous accordons notre confiance aux nouvelles compétences de Tiavina Rabeharivelojaona et lui délivrons le certificat de rédacteur web communicant de notre formation.

    Cet article vous a plu ?

    On veut tout savoir !

    Note actuelle 5 / 5. Nombre de Vote : 12

    Pas de notes pour l'instant. C'est à vous de jouer !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.