Fléchettes sur une cible

Comment sortir d’une pénalité algorithmique de Google ?

Sauvez votre positionnement après une pénalité algorithmique de Google

La pénalité algorithmique, contrairement à la pénalité manuelle, n’est pas appliquée par des agents de la Quality Team, mais par un filtre. Elle tombe de manière automatique avec l’algorithme de Google lorsqu’il scanne votre site web. De gros changements ont souvent lieu dans le référencement naturel lors des mises à jour des filtres, et souvent, certains sites web sont sévèrement déclassés : pas simple alors d’en sortir.

Comprendre ce qu’est une pénalité algorithmique

La pénalité algorithmique de Google n’est pas à proprement parler une pénalité. Votre site web ne correspond simplement plus aux nouveaux standards de l’algorithme Google ou de l’un de ses filtres, et il perd alors des positions dans les pages de résultats. Inutile donc de demander le réexamen de votre site web comme pour les pénalités manuelles. Il vous faudra corriger les erreurs de SEO dans vos contenus ou au niveau du netlinking et attendre patiemment la prochaine application du filtre qui vous concerne pour retrouver votre positionnement.

Jusqu’ici, les mises à jour des principaux filtres de Google, comme Panda ou Pingouin, provoquaient de véritables raz de marée et rebattaient les cartes du référencement naturel (moment baptisé « Google dance »). Ce n’est plus le cas pour Panda comme pour Pingouin désormais intégrés au cœur de l’algorithme.

Pénalité algorithmique de Google : voici les deux plus sévères

Depuis 2011, le filtre Google Panda pénalise les sites web qui affichent un contenu web de mauvaise qualité. Désormais actif au cœur de l’algorithme Google, les pénalités qu’il déclenche ne dépendent plus des mises à jour.

Depuis 2012, le second filtre majeur du moteur de recherche, Google Pingouin, pénalise les sites web coupables de référencement SEO abusif, notamment via un netlinking forcé. La pénalité ne s’applique donc en général que sur les quelques pages web concernées.

Quelles autres pratiques peuvent sanctionner le référencement de mon site web ?

Si Google Panda et Google Pingouin ont changé les pratiques SEO, n’oubliez pas que l’algorithme principal de Google se compose d’une multitude d’algorithmes qui influencent votre référencement naturel. Chaque nouvelle mise à jour de cet algorithme Google peut avoir un effet important sur le positionnement SEO de votre site web.

En plus d’un contenu de mauvaise qualité et d’un netlinking abusif, Google pénalise aussi : l’excès de publicité et de spam, le keyword stuffing, l’incompatibilité mobile, les redirections trompeuses ou encore le duplicate content.

La méthode pour sortir d’une pénalité algorithmique de Google

En cas de pénalité algorithmique, la première chose à faire est d’analyser la source du problème dans votre Google Search Console. Une fois que vous avez déterminé la raison pour laquelle vos pages web ont subi une sanction, il vous faudra la corriger : étoffer le contenu, réduire la sur-optimisation, corriger vos liens… Il suffira ensuite d’attendre que les robots de Google crawlent à nouveau votre site web pour que tout revienne dans l’ordre. Si vous êtes pressé, vous pouvez faire une demande de réexamen via votre Google Search Console.

Comment savoir quel filtre a déclassé mon site web ?

Si vous n’avez aucune idée de l’erreur commise, essayez de repérer dans l’historique de votre trafic autour de quelles dates la chute de positions dans les pages de résultats du moteur a eu lieu. Les dates des mises à jour de l’algorithme de Google sont en général annoncées, ou dans tous les cas, elles font du bruit. Vous pourrez ainsi identifier le filtre qui vous a pénalisé, et donc connaître le problème de référencement naturel à résoudre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.