Fleur en papier

L’algorithme Colibri de Google, révolution du langage naturel

Google prend en compte le langage naturel avec Colibri

Google Hummingbird est un algorithme mis en place par le leader des moteurs de recherche dès septembre 2013. Il poursuit l’orientation prise par Google vers plus de pertinence dans les pages de résultats. Le Colibri s’intéresse aux requêtes effectuées en langage naturel : il fait désormais jouer le champ sémantique plutôt que les mots-clés individuels, afin de mieux saisir l’intention des internautes.

Qu’est-ce que change l’algorithme de Google Colibri dans le référencement ?

Google Colibri s’inscrit dans l’intention du moteur de recherche d’aller vers toujours plus de pertinence dans les pages de résultats. Contrairement à la mise à jour Google Panda, il ne s’agit plus désormais d’appréhender les recherchespar mots-clés individuels, mais par expressions-clés. L’idée est de parvenir à une compréhension globale de la requête effectuée, et de savoir ce que l’utilisateur veut vraiment trouver, pour mieux répondre à sa demande.

Les requêtes sont de plus en plus effectuées en langage naturel, c’est-à-dire conversationnel. Nous utilisons Google comme nous parlons, et au lieu de chercher « coiffeur Nantes » nous écrivons « où trouver un bon coiffeur à Nantes ? », voire nous effectuons une recherche vocale !

D’ailleurs, Google a renforcé son algorithme général avec la sortie en 2015 de Rankbrain, puis en 2018 de Google BERT. Ces deux algorithmes soutiennent Colibri dans l’analyse de la requête de l’utilisateur, avec une recherche de contextualisation renforcée. Les internautes sur mobile sont de plus en plus nombreux à effectuer leurs recherches avec une commande vocale. Et Google veille à la qualité des réponses qui leur sont données dans les pages de résultats.

Google Hummingbird s’attaque donc aux requêtes de longue traîne. Elles comportent plusieurs mots-clés dont il doit associer les résultats de recherche pour extraire le sens global de la question. C’est donc l’intention des utilisateurs du moteur de recherche qui est interprétée, pour amener davantage de pertinence dans les résultats proposés. De même, il permet à Google de comprendre ce que recherche l’internaute lorsqu’il n’utilise pas les bons termes ou qu’il ne connaît pas le nom de ce qu’il cherche.

Comment faire du langage naturel favorisé par Colibri votre meilleur atout ?

Avec Hummingbird, Google continue sur la même voie et favorise les sites internet proposant un véritable contenu de qualité, organisé et régulièrement actualisé. Pour atteindre les premières positions dans les pages de résultats, il faut se faire entendre des Googlebots et soigner sa stratégie SEO !

Si l’algorithme Colibri comprend le langage naturel, les titres conversationnels ont la cote : faites preuve d’empathie, réveillez l’internaute lambda qui est en vous, posez-vous les questions que vos visiteurs se posent et dont votre page web apporte la réponse. Vous avez une solution pour positionner un site internet en 3 jours ? Alors le titre « Comment positionner un site internet en 3 jours ? » est un exemple de requête en langage naturel, tel que pourra la taper un internaute. Il est donc important d’amener vos contenus sous forme de réponses et d’articuler vos titres dans le même sens, par exemple en utilisant les mots « comment… » ou « pourquoi… ». Et si la page ne s’y prête pas, considérez que l’internaute recherche des informations, et que c’est la pertinence des réponses données qui feront un bon classement sur Google.

Aussi, Google comprend maintenant mieux le sens des requêtes et prend en compte l’ensemble des mots utilisés. Il est donc important en rédaction SEO de se servir au mieux de la richesse de notre langue. Alors, élargissez votre champ lexical ! Exit les domaines définis par seulement 3 mots-clés : puisqu’il fonctionne par association et comprend les requêtes de longue traîne, Google Hummingbird met l’accent sur l’aspect sémantique du référencement naturel.

Le cocon sémantique, un bon plan infaillible pour séduire Google Hummingbird

Connaissez-vous le concept de « cocon sémantique » théorisé par Laurent Bourrelly ? Modèle clairement défini d’architecture web, le cocon sémantique vous permet d’articuler les pages web de votre site internet grâce à un maillage précis. Vous couvrirez ainsi tout le champ sémantique de votre domaine suivant une stratégie SEO efficace et appréciée par le fameux Colibri de Google.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.